Rechercher
  • Avempace

4 choses que les étudiants regrettent ne pas avoir fait pendant l’année

Mis à jour : août 26

« J’aurais dû m’y mettre plus tôt. » Toi aussi cette pensée t’a déjà traversé l’esprit ? Si ça peut te rassurer, ce sentiment de culpabilité est naturellement partagé par beaucoup de personnes. Il représente cependant un obstacle à la réussite car il empêche d’avancer. Afin de s’en décharger, le plus efficace est de prendre conscience de ses erreurs du passé et de se donner l’objectif de ne plus les réitérer.


Voici quelques exemples de regrets exprimés par des étudiants.


1) Concevoir de bons supports de cours

Un bon nombre d’étudiants se mettent en quête des « meilleures » synthèses à l’approche des examens. D’autres les commencent trop tard et ne les terminent jamais.

Pourtant, avoir tes propres notes te permet de ne pas te perdre à travers le flot d’informations que tu retrouves sur les groupes Facebook ou dans les slides du professeur.

Je regrette ne pas avoir mis mes cours en ordre plus tôt.

En plus d’un gain de temps considérable, en construisant ton support tout au long de l’année, tu bénéficies d’une première intégration du cours. Le travail de mémorisation sera alors nettement plus rapide et efficace en période d’examen.



2) Avoir une méthodologie de travail adaptée


L’étudiant est lui-même l’auteur de son propre projet de formation. Son rôle ne se limite pas à étudier ses cours pendant le blocus. Il doit se prendre en charge, acquérir ses stratégies de travail, gérer son temps d’étude et son temps libre. Cette auto-gestion est un réel apprentissage.

J’aurais pu être plus assidu pendant l’année.

Il est essentiel d’apprendre à te connaitre pour comprendre comment tu assimiles l’information. C’est de cette manière que tu te construiras une bonne méthodologie et que tu augmenteras tes chances de réussite.


3) Travailler dans un cadre de travail adéquat

Il est difficile de se concentrer si tu es constamment stimulé. Travailler dans un espace où il y a une bonne atmosphère de travail va structurer ton étude et activer ta concentration.

Je devrais aller plus souvent en bibliothèque car chez moi, je n’arrive jamais à m’y mettre.

As-tu un endroit où tu peux étudier sans être déconcentré ou dérangé ? Si ce n’est pas le cas, prends le temps de te créer un environnement de travail dans lequel tu te sens bien. Ça boostera ta motivation et constituera un frein à la procrastination.


4) Faire des auto-évaluations régulièrement


Evaluer ses compétences est une étape importante de la préparation à un examen. Enormément d’étudiants ont tendance à réaliser cet exercice au dernier moment, d’autres pensent que ce n’est pas si important.

Je n’aurais pas dû attendre le blocus pour refaire les exercices effectués pendant l’année.

T’auto-évaluer en faisant d’anciens tests ou exercices du cours te permet de repérer où tu commets des erreurs. Tu peux alors revoir ta matière d’un autre point de vue, ce qui amène la plupart du temps à une meilleure compréhension. Répondre à des anciens examens transmet également des indications sur les attentes des professeurs. Tu peux alors facilement percevoir ce qu’on attend de toi lors de tes futures évaluations. La réussite nécessite un investissement personnel important. Les erreurs que tu commets sont d’excellentes opportunités d’apprentissage. Ne laisse pas la culpabilité te ronger. Analyse et observe tes difficultés pour te donner la chance de mieux les surmonter.

126 vues
  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn

© Avempace.be asbl 2017-2022

BE0670.874.764

ASBL non soumise à la TVA

info@avempace.be

Rue Royale 23, 1000 Bruxelles

+32 (0) 489 833 356

Conditions générales

Politique de confidentialité