• Anaïs

Planning d'étude à imprimer + 8 conseils pour mieux organiser ton temps d'étude

Mis à jour : juil. 20

8 conseils pour t'aider dans la gestion de ton temps durant l'année académique.


DÉCOUVRE COMMENT ORGANISER TON TEMPS POUR MIEUX ÉTUDIER AVEC NOS 8 ASTUCES

  1. Bien organiser son quadrimestre pour gérer ton temps et mieux étudier

  2. Organiser ta journée pour gagner du temps

  3. Préparer les "cartes d'identité" de chaque cours pour organiser ton temps d'étude

  4. Éviter de prendre du retard dans ses cours pour mieux étudier

  5. Sortir du perfectionnisme pour mieux répartir le temps de travail

  6. L'utilisation des écrans

  7. Équilibre travail/loisirs

  8. Mieux vivre ses émotions pour mieux gérer son temps d'étude


Toute l’équipe Avempace fait en sorte d’aider les étudiants à rester motivés tout au long de la session, mais aussi et surtout à traverser les périodes difficiles en ressentant le maximum de bien-être possible.
Découvre nos 6 conseils pour t'aider à t'organiser durant ton quadrimestre

1. BIEN PLANIFIER SON QUADRIMESTRE POUR MIEUX ETUDIER


Naturellement, la première chose que nous te proposons dans le cadre de cet article, c'est de te munir d'un calendrier pour mieux gérer ton temps. Mais pas n'importe lequel. On pourrait en fait établir 3 types d'outils qui nous permettent d'inscrire nos tâches et projets dans le temps : le calendrier mensuel ou trimestriel qui a l'avantage d'offrir une belle vue d'ensemble, le semainier qui se focalise plutôt sur chaque jour de la semaine, et la fameuse to-do list quotidienne. Tu peux donc utiliser ces 3 outils à la fois afin de t'accompagner dans ton organisation et, de facto, mieux gérer ton temps et être plus détendu·e. Note qu'un planning n'est pas 'intrinsèquement' bon, le meilleur planning est celui qui est le plus adapté à l'étudiant·e afin de privilégier l'efficacité et le confort. Tout le monde n'a pas le même rythme, la même "endurance" de travail ou la même motivation. Et c'est OK ainsi.


Voici un planning d'étude créé par Avempace pour t'aider à t'organiser correctement et mieux étudier.

Planner-Avempace
.pdf
Download PDF • 1.03MB

Ton planning va te permettre d'avoir une vue d'ensemble sur ce que tu as à accomplir Nous te proposons donc d'indiquer des échéances dès que tu en as connaissance afin de te faciliter la tâche.


2. ORGANISER TA JOURNÉE POUR GAGNER DU TEMPS


Début de journée

Tu peux planifier ta journée le matin et fixer tes objectifs de la journée. D'ailleurs en ces temps de télétravail, nous te conseillons de t'habiller comme si tu allais te rendre en cours. Ensuite prépare-toi un espace de travail neutre, et il ne reste plus qu'à t'y mettre!


Après-midi

C'est le bon moment pour faire une pause plus longue. Bien gérer son temps d'étude, ce n'est pas travailler tout le temps un maximum, mais c'est parfois pouvoir s'octroyer de bonnes pauses pour mieux rebondir après! L'après-midi est un bon moment pour travailler sur des tâches moins énergivores également. Le corps est un peu moins en éveil et en processus de digestion il est donc normal de se sentir plus fatigué·e.


Soir

Qu'as-tu pensé de ton travail en fin de journée, peux-tu estimer le temps dont tu as besoin pour telle ou telle tâche? Cela te permettra de peaufiner ton horaire pour les prochaines fois. Combien d'heures travailles-tu sur une journée entière? Une journée contient environ 8h (+ ou - 2h) de travail dépendant des gens, de leur "endurance" etc.


3. PRÉPARER LES "CARTES D'IDENTITÉ" DE CHAQUE COURS


On a vu comment établir un planning du quadrimestre, nous allons ici nous concentrer sur la préparation des cours. Un des leviers pour améliorer sa gestion du temps, c'est l'anticipation des caractéristiques des cours à valider pour chaque quadrimestre. Cela te fera sans doute gagner beaucoup de temps! Tu peux, dès le début du quadrimestre, prendre une feuille et y noter plusieurs caractéristiques associées à chaque cours : le nombre de crédits, la difficulté, la longueur, le support d'étude, le type d'examen (et tout autre élément que tu estimes important pour organiser tes cours). En somme, ce sera un peu la carte d'identité de tous tes cours. Cela te permettra d'y voir plus clair, de cibler une méthode de travail efficace ainsi qu'un emploi du temps adéquat et sain. Par ailleurs, cela te permet de voir quels sont les cours que tu souhaites mettre en priorité ou non, et donc, mieux gérer ton temps.


4. ÉVITER DE PRENDRE DU RETARD DANS SES COURS POUR MIEUX ETUDIER


Arrêter de tout remettre à plus tard


Le retard peut être dû à beaucoup de raisons différentes. En haut de la liste, on peut citer la fameuse tendance à procrastiner. D'ailleurs, une des sources fréquentes de la procrastination est le stress. Pour réussir à maîtriser cet aspect, nous te recommandons de lire notre article comment gérer le stress.


De façon générale, le truc pour faire face à la procrastination / au retard c'est de découper ton travail afin de le rendre plus digeste et / ou de noter sur une feuille ce que tu penses être à l'origine de ce problème. Concrètement, pour rendre ton travail plus digeste, il est conseillé de cadrer les activités de travail : calculer le temps de travail, faire un planning précis, différencier les tâches de mémorisation et de création d'outils (tableaux, fiches, etc.), ranger les appareils électroniques de côté, prendre des pauses réellement ressourçantes, mais aussi et surtout, faire ses objectifs SMART.


C'est-à-dire des objectifs Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et inscrits dans le Temps. Des objectifs trop complexes ou trop flous peuvent augmenter la tendance à procrastiner. Par ailleurs, tu peux aussi faire appel à un·e de nos Coachs qui pourra te donner des conseils personnalisés afin d'éviter le retard.



Autodiscipline, motivation et méthode


D'autres situations plus spécifiques peuvent elles aussi te faire prendre du retard :

  1. Problème d'auto-discipline : les cours en ligne ne facilitant pas la tâche, le mieux est de fractionner ses objectifs et de régulièrement se récompenser (avec une pause, une part de gâteau, etc.)

  2. Problème de motivation : créer un « vision board » (Cf. google) peut t'aider à trouver ce qui te motive dans tes études, à développer des objectifs et à trouver le moyen de les atteindre

  3. Problème de méthode : ici, il est nécessaire de comprendre ce qui a fonctionné ou pas jusqu'à maintenant. Le mieux est de faire un tableau de ses forces et de ses faiblesses dans le contexte de tes études puis de comprendre où préfères-tu travailler (chambre, bibliothèque), quand (matin, soir), comment, etc.


5. SORTIR DU PERFECTIONNISME


On s'adresse ici à nos ami·es perfectionnistes! Féru·e de détails ou éternel·le insatisfait·e? Cela peut constituer une vraie force, mais également nécessiter beaucoup de temps, il s'agit d'un réel facteur de vulnérabilité qui peut entraver une gestion du temps efficace. Comme le dit très justement Tal Ben-Shahar dans un de ses livres, il est intéressant de faire la différence entre perfectionnisme et optimalisme (atteindre son objectif de la façon la plus optimale). En fait, perfectionnisme implique ici de véritablement refuser de voir l'échec comme un apprentissage, voire même de ne pas assumer ses réussites...Tu l'auras compris, ce n'est pas génial parce qu'on rate des opportunités d'apprendre et on risque de développer une véritable phobie de l'échec ou des erreurs mais aussi, et surtout, de passer beaucoup de temps sur des détails. Et toi es-tu globalement satisfait de ton travail? Es-tu plutôt perfectionniste ou optimaliste?


Certes, il nous arrive d'être interrogé·es sur le petit encadré dans l'annexe de la partie de cours que le prof avait promis de ne pas mettre à l'examen, mais l'exception n'est pas la règle! Essaye de définir quelle serait la tâche que tu privilégierais à tout prix si tu n'avais qu'une heure devant toi par exemple, c'est un bon exercice. Connais-tu le principe de Pareto? Selon lui, on passerait 20% de notre temps à réaliser 80% d'une tâche et les 80% de temps restants serviraient à peaufiner 20% du travail seulement...Cela fait réfléchir non?


Quelqu'un qui est perfectionniste souhaite parfois tout faire parfaitement et simultanément, or prioriser les tâches fait aussi partie de l'apprentissage. Pour mieux gérer les priorités nous te conseillons d'emblée d'utiliser la matrice d'Eisenhower !


« Si j'avais 1h à consacrer à une seule tâche, laquelle je privilégierais ? »

Comment passer du perfectionnisme au réalisme? Il est bon d'apprendre à réinterpréter les situations défavorables notamment. Par exemple, tu peux tourner une pensée négative comme « je suis nul·le, j'ai raté cet examen » en cherchant les aspects positifs : ce qui donne cet "échec" est l'occasion de retravailler ta méthode de travail qui avait ses limites et apprendre à mieux te connaître.

Voilà, en principe, avec tous ces petits trucs pour limiter le perfectionnisme, tu devrais pouvoir améliorer ta gestion du temps d'étude.


6. L'UTILISATION DES ÉCRANS


Il est démontré que l'utilisation du téléphone interfère avec le processus d'étude. Apprendre à gérer son temps d'écran va te permettre de mieux gérer ton temps d'étude. Mais la problématique des écrans ne se limite pas aux études, il existe un lien direct et avéré entre l'utilisation de son smartphone et les problèmes de santé mentale (anxiété, dépression, problèmes de sommeil).


Savais-tu que lors d'un cours, tu es susceptible de prendre 62% de notes en moins que ce que tu devrais si tu utilises ton téléphone en même temps ?
Ton smartphone peut te faire perdre > 62% en efficacité

Savais-tu que lors d'un cours, tu es susceptible de prendre 62% de notes en plus lorsque tu tiens ton téléphone à distance ? Les écrans apportent des avantages multiples, mais il y a effectivement lieu de dire que ces derniers impactent négativement la gestion du temps des étudiant·es.


En fait, il suffit d'apprendre à réguler l'utilisation des écrans et conscientiser qu'ils peuvent faire l'objet d'une véritable addiction. Nous passons énormément de temps sur les écrans même lorsque nous n'en avons pas l'impression. Pour éviter de tomber dans ce piège, il est recommandé de, soit éteindre complètement le téléphone lors des cours ou des sessions de révisions, soit de le mettre dans une autre pièce, ou au moins dans un espace difficile d'accès (il existe même des boîtes "locker", qui interdisent l'accès au téléphone pendant un lap de temps). Si tu as besoin d'utiliser ton téléphone pendant ta session de révision alors mets-le en mode avion par exemple afin d'être sûr·e de ne pas être distrait·e par les notifications par exemple.


Les écrans nous donnent accès à une pléthore d'informations, mais cela a un coût. Il est donc intéressant d'apprendre à cadrer les activités que nous faisons sur écrans afin que cela n'empiète pas sur notre quotidien. Lorsque tu prends une pause téléphone, indique l'heure à laquelle tu commences à le regarder et celle à laquelle tu t'arrêtes. (Sur un planning, le mieux est d'indiquer le temps que tu souhaites y consacrer par jour). Définir un lieu d'utilisation de ton téléphone est également une bonne idée. Celui-ci doit évidemment être différent de ton espace de travail. N'hésite pas à visiter ce site afin d'en savoir plus sur les impacts de la surconsommation des écrans.


7. ÉQUILIBRE TRAVAIL/LOISIR


Tal Ben Shahar parle du paradoxe du travail. Effectivement, si les personnes disent préférer leur temps libre à leur travail, c'est bien au travail (ou en étudiant !) qu'on trouve davantage le « flow ». Cette expression est définie comme la sensation d'être pleinement dans ce qu'on fait, le sentiment d'épanouissement maximal. De fait, le travail et l'étude ne doivent pas être synonymes de souffrance.


C'est bien au travail (ou en étudiant !) qu'on trouve davantage le « flow » qui est défini comme la sensation d'être pleinement dans ce qu'on fait, le sentiment d'épanouissement maximal.
Flow est synonyme d'épanouissement maximal

Même si on peut être très épanoui·e dans son travail, il est important de considérer que le travail et le loisir sont a priori deux choses distinctes. Pour trouver un équilibre entre les deux, il faut commencer par te demander quelle place tu souhaites donner à tes études. On pourrait visualiser les domaines de notre vie comme des bulles, au plus elle est grande, au plus on lui donne de la place. Et c'est en fonction cette dernière que tu pourras définir un équilibre entre tes moments de pauses / loisir et de travail. C'est sûr qu'au plus ta bulle sera grande, au plus tu y consacreras du temps et au plus tu auras des chances d'atteindre des objectifs ambitieux (en règle générale). Ce n'est pas grave d'y consacrer plus ou moins de temps que d'autres personnes, mais il faut en être conscient·e.



8. MIEUX VIVRE SES ÉMOTIONS POUR MIEUX GÉRER SON TEMPS D'ETUDE


Chacun·e est soumis à une multitude d'émotions positives et négatives chaque jour. Une émotion peut avoir différents impacts sur notre santé mentale et sur la manière dont nous gérons notre temps. Une amélioration des compétences émotionnelles est liée à une meilleure santé et à une meilleure performance lorsqu'on étudie. Réguler tes émotions te permettra de les comprendre et de t'aider par la suite à mieux les maîtriser, ainsi qu'à mieux maîtriser ton travail et gagner du temps.


Pour mieux réguler ses émotions, il faut commencer par les identifier. Pour faire cela tu peux faire appel à la grille d'analyse fonctionnelle de Charly Cungi et la compléter afin d'identifier les situations qui génèrent chez toi des émotions fortes et éventuellement avec des conséquences néfastes. Si le sujet te parle, nous te conseillons vivement de te référer à l'article sur le stress qui aborde la régulation des émotions.



Après la lecture de cet article, tu peux constater qu'apprendre à gérer et organiser son temps pour mieux étudier est essentiel afin de réussir ses études. La Team Avempace est à ta disposition si tu veux en savoir plus. Que ce soit via notre Coaching universitaire ou notre App mobile, nous avons tout ce qu'il faut pour t'aider à faire un bon planning, et à atteindre tes objectifs académiques. Il est maintenant possible de réserver un entretien diagnostique gratuit et sans engagement